Breaking News :

dimanche 15 septembre 2019

Le ministre Paul Atanga Nji demande aux populations de jurer sur le Coran et intégrer la dimension spirituelle derrière le chef de l’État guide éclairé

07.02.2019(18h50)


[video width='220' height='400' mp4='admin/assets/images/actualite/uploads/2019/02/Minatd.mp4'][/video]

Face à la montée de l’insécurité  dans la région de l’Adamaoua, le ministre Paul Atanga Nji était sur le terrain après le déploiement de 160 soldats.


style='display:block'
data-ad-client='ca-pub-9788343173412200'
data-ad-slot='5754620025'
data-ad-format='auto'
data-full-width-responsive='true'>


Lors de l’étape de Belel, il s’est adressé aux populations, les invitant à jurer sur le coran en signe d’engagement devant dieu qu’ils dénonceront les actes criminels aux autorités.

‘’Je voudrai remettre le Saint Coran à l’imam. Au moment de faire la prière, les rites, il est important, chacun de vous devant dieu prendra l’engagement de soutenir le président Paul Biya d’éradiquer la grande criminalité dans la région et dans l’arrondissement. Il est important la dimension spirituelle c’est quelque chose qui nous a souvent manqué, il nous faut intégrer cette dimension spirituelle dans la construction du Cameroun derrière le chef de l’Etat qui est notre guide éclairé.’’  A instruit le ministre Atanga Nji.


style='display:block'
data-ad-client='ca-pub-9788343173412200'
data-ad-slot='5754620025'
data-ad-format='auto'
data-full-width-responsive='true'>


Il a  demandé aux populations de travailler en étroite collaboration avec les autorités tout en les rassurant qu’aucune source d’information ne sera trahi selon les instructions du président de la république

‘’Je voudrai vous demander que tout le monde chefs traditionnels, de Djouorou les comités de vigilances et tt ceux qui participent à ce combat chacun doit prendre l’engagement de travailler étroitement avec les autorités administratives et les forces de sécurité, vous devez dénoncer les complices, et je vous garanties des instructions du chef de l’Etat les sources de informations seront protégées. Tout le monde doit être honnête dans ce combat.’’ Conclut le ministre
Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.