Breaking News :

vendredi 23 octobre 2020

PREMIÈRES LEÇONS DES MANIFESTATIONS DU 22 SEPTEMBRE 2020 AU CAMEROUN.

Les manifestations pacifiques du 22 septembre 2020 révèlent cet affront entre << un Cameroun aplati, qui depuis cherche à se redresser, et un Cameroun de l'arrogance régnante, méprisante, sûr de son fait >>. Ces marches pacifiques ont aussi révélé un système de gestion de la cité que nul ne peut laisser prospérer encore parce qu'il mène à coup sûr le Cameroun vers la tragédie des règnes sans fin, aveugles sur son propre épuisement et sourds aux cris de détresse des peuples essorés et à la dignité arrachée. Ces manifestations traduisent la course quotidienne vers l'incertitude où le régime martial et tyrannique de Yaoundé conduit le peuple. Maintenant, le peuple camerounais comprend bien pourquoi on ne peut pas tourner la page aussi facilement comme ça été le cas depuis le 6 novembre 1982 après les dérives à répétition d'un dirigeant qui usurpe le pouvoir pour sa survie personnelle.

https://www.facebook.com/cameroun.liberty/posts/3334324549991263

Ces manifestations ont permis d'apporter à l'ensemble des communautés solidaires du Cameroun une vision claire des lacunes et insuffisances chroniques et, par dessus tout, les preuves irréfutables de l'absence de leadership au profit de la consolidation d'un socle dictatorial de quelques obligés qui profitent de ce vide pour pérenniser le record inégalable de 38 années de présidence calamiteuse.  Il faut en tirer tous les enseignements utiles.

 https://www.facebook.com/cameroun.liberty/videos/3333952356695149/

*Hippolyte Éric Djounguep

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.