Breaking News :

mardi 10 décembre 2019

NO-SO: Statut spécial ou État spécial ?


Si les municipales et législatives sont organisées dans ce contexte, le statut très spécial du NO-SO paralysée par le conflit sera scellé hors du cadre national Camerounais.

Ils n'ont pas choisi le président, ils ne pourront non plus choisir des représentants régionaux et municipaux dans le contexte national. Ils sont complètement mis hors du jeu politique Camerounais. Nous sommes en train de sceller un statu spécial à cette région hors du cadre national. Dans le contexte actuel, c'est très dangereux. Il ne faut pas négliger cela.

Comment peut-on organiser des élections de proximité dans un pays où l'état de certaines régions rend impossible l'expression du vote ? Quelle doit être la priorité aujourd'hui ? Poursuivre la rupture politique à travers ces élections ou aller vers une véritable réconciliation avant tout appel au choix politique ?

Organiser des élections dans ces conditions est un véritable suicide politique.

Dolly Afoumba 14.11.2019

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.