Breaking News :

vendredi 28 février 2020

L’interview de Tibor Nagy qui dévoile la déculottée de la France au Cameroun

L’entretien de RFI ce matin avec Tibor Nagy  révèle le rapport de force  dans la géopolitique au Cameroun .Avec la pression américaine, Paris cherche une porte de sortie au Cameroun qui en réalité était très gros pour la France vu le niveau de culture et le mental des populations. Paris négocierait une implication américaine en RCA contre les russes.

Tibor Nagy a clarifié la position américaine en exposant la France qui exalte les solutions jusqu’ici improductives du régime Biya dans la résolution des crises sécuritaires et politiques au Cameroun .Une crise bête selon les propos du politologue Bogné qui ne comprend pas qu’on puisse avoir 12 milles civils tués , chiffres de certaines agences parce que les populations demandent à se prendre elle-même en main.

« Il faut des actes concrets pour calmer les tensions. Vous pouvez avoir une conférence et des conclusions, affirme le diplomate. « Mais après, que se passe-t-il sur le terrain ? Quelle proportion de la décentralisation est consacrée à la décentralisation ? A quels postes sont placés les gens élus et les gens nommées ? S’il y a les postes sélectifs, y aura-t-il les postes hiérarchiquement supérieurs qui relèveront d’une nomination du président ? Les populations doivent prendre le contrôle de leur propre vie et de leur héritage ».a précisé Tibor Nagy .

La France veut négocier avec les Etats-Unis  pour une sortie du Cameroun ?

Lors d’un entretien accordé au journal Cameroun Liberty il y’a quelques jours, entretien disponible sur la toile, Christian Penda Ekoka président du Mouvement Agir/Act, répondant aux questions du journaliste en langue anglaise  Ngu a fait part de son souhait pour un fédéralisme à 06 états. Depuis plusieurs années, son combat tourne autour de l’architecture de l’État qui conditionne la dynamique de prospérité.

Christian Penda Ekoka président du mouvement Agir /Act qui vient de créer un pont entre la diaspora camerounaise et la jeunesse dynamique restée au pays  est un allié stratégique de Maurice Kamto, président du MRC  qui la semaine dernière rencontrait les plus hauts fonctionnaires américains en charge de l’Afrique et du monde noir .Tibor Nagy qui avait publié les images de la rencontre l’a rappelé ce matin lors de son entretien à RFI, un media de politique étrangère de la France.

Après qu’il ait parlé de sa rencontre avec Maurice Kamto, le plus haut fonctionnaire américain en charge de la politique américaine de Donald Trump a informé la France à travers sa sortie son niveau  d’implication dans le dossier Cameroun  « …le Cameroun c’est un pays qui m’empêche de dormir, pour lequel mon cœur saigne »  Tibor Nagy ce matin au micro de Christian Boibouvier .

La Centrafrique dans la stratégie de la France ?

En début de semaine,  les manifestations ont éclaté au Mali contre la présence française, les populations de plus en plus sollicitent la Russie de Vladimir Poutine. La Russie joue gros en Centrafrique, si elle réussit à stabiliser le pays, c’est elle qui en lieu et place de la France qui se considère comme gendarme de l’Afrique sera sollicité sur le continent.

Sur la réduction de son  l’effectif dans le Sahel, Tibor Nagy a demandé à RFI d’aller demander au Pentagone. Chassé de la Centrafrique par Touadera au profil de la Russie, la France souhaiterait en échangé du Cameroun, la RCA via l’implication américaine pour stopper l’influence russe dans ce pays .Tibor Nagy a tout simplement rappelé qu’il est appelle à donner des cours à l’université de Bangui, et devra en discuter de la situation avec son collègue enseignant Touadera.

Mais il a tenu à rappeler à la France que la Centrafrique est un pays très riche avec des richesses qui échappent au contrôle du pouvoir central.

Le déclin de la France en Afrique est inévitable et le Cameroun serait le point de rupture de la France-Afrique sur le continent. Apres la réticence du Nigeria à voir le Maroc dans la CEDEAO, six pays de la sous-région viennent de rejeté le projet ECO d’Emmanuel Macron lancé en Côte d’Ivoire, il s’agit de 05 pays anglophones et la Guinée Conakry.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.