Breaking News :

dimanche 15 septembre 2019

Incapable de réaliser les projets routiers et énergétiques, Paul Biya se lance dans un programme spatial

Un groupe de travail constitué de 25 experts issus de plusieurs administrations travaille sur le programme spatial camerounais lancé par Paul Biya depuis le 17 juillet 2019.C’est un satellite de télécommunication qui permettra au Cameroun de faire partie des clubs des neufs qui sont l’Algérie, l’Égypte, le Nigéria, l’Afrique du sud, le Ghana, l’Angola, Maroc et le Rwanda.

L’annonce du lancement de ce programme a été faite par la ministre des postes et télécommunication Minette Likeng. Au sein des populations, les camerounais restent sceptiques quant à l’annonce  de ce programme par un gouvernement incapable de réaliser le moindre projet d’infrastructure.

"Aujourd'hui nous avons pris la décision de retirer la CAN-2019 au Cameroun", avait lancé le président de la CAF, Ahmad Ahmad le 30 Novembre 2018 après constat de l’incapacité du Cameroun à remplir le cahier des charges exigés par la CAF.

Le 26 Septembre 2014 le MINPOSTEL octroie à Camtel la 4 e licence pour l’exploitation de la téléphonie mobile au Cameroun .Huawei, partenaire historique de Camtel avait doté la structure d’infrastructure, un partenariat fut signé entre l’entreprise publique camerounaise et la toute puissante société chinoise UNICOM.05 ans après la licence de 10 ans attribuée, Camtel Mobile n’a toujours pas démarré.

Cette incompétence du régime est visible dans les projets routiers et énergétiques, la capitale politique du Cameroun est dans le noir depuis quelques semaines, c’est le pays tout entier qui subit le délestage électrique dans un pays qui en 07 ans a investi près de deux milliards de dollar dans le développement des barrages hydroélectriques .C’est un échec total dans tous ces projets.

Sur les projets routiers, Paul Biya n’a pas été capable de construire une autoroute entre la métropole Yaoundé et l’aéroport international de Nsimalen situé à 10.8 km .Les travaux ayant démarré en 2014 ne sont pas encore achevés. Le projet qui au départ devait couter 35 milliards déjà absorbé plus de 101 milliards de FCFA du budget. Le plus gros projet routier des 37 ans de Paul Biya au pouvoir, l’autoroute Yaoundé-Douala n’a toujours pas franchi le cap des 60 premiers kilomètres depuis 05 ans, il est évalué à plus de 800 milliards de FCFA soit un peu plus de 09 milliards de FCFA le kilomètre de route.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.