Breaking News :

mardi 10 décembre 2019

Cameroun : manifestations dans l’Extreme-Nord contre Boko Haram

AA / Yaoundé / Peter Kum

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté samedi et dimanche dans le département du Mayo Tsanaga « contre Boko Haram » et « pour réclamer plus d’efforts de l’armée pour leur sécurité » contre les attaques de ce groupe terroriste nigérian, a constaté le correspondant d’Anadolu.

L'estimation chiffrée a été confiée à Anadolu par Boukar Medjere, chef du canton Mayo Moskota, région de l'Extrême nord.

« Cette situation très grave montre l'échec de la politique sécuritaire jusque-là menée par le gouvernement du Cameroun » pour protéger les civils, a indiqué à Anadolu Mouldougou Pierre, l’un des manifestants.

« Nous avons tout perdu ici, nos familles, nos biens et notre dignité. Où est l’armée qui est sensée nous protéger. Les terroristes nous attaquent au quotidien. Nos villages et maisons sont incendiées, bref, il ne nous reste plus rien », se lamente, pour sa part, la victime Hadja Abiba.

Cette manifestation se tient au lendemain d'une attaque du groupe terroriste Boko Haram dans le Mayo Moskota où deux civils, dont un pasteur, ont été tués par les terroristes et plusieurs maisons incendiées.

Situé près de la frontière avec le Nigéria, le Mayo Moskota est la cible d’incursions récurrentes de Boko Haram, depuis plusieurs mois. Beaucoup d'habitants de la zone, de même que la plupart de policiers et gendarmes en poste dans les localités proches de la frontière, ont fui plus à l'intérieur des terres, afin de se prémunir de ses offensives.

Les localités de la partie Ouest de l’Extrême-Nord du Cameroun notamment les départements du Mayo Tsanaga, le Mayo Sava et le Logon-et-Chari, tous frontalières du Nigéria, subissent depuis février 2015 des attaques à répétition du groupe Boko Haram, à partir de ses positions nigérianes, qui ont fait des centaines de victimes civiles et militaires camerounais et des milliers de déplacés.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.