Breaking News :

mardi 20 avril 2021

FANTASME A LA J.D.D.MOMO SUR LA CREATION DE LA SONAMINES . Réaction d’un expert .


Je vois des gens dire que la Sonamines consacre la fin des accords coloniaux. C'est une grande hérésie. Dans le fond rien ne va changer. Les chinois continueront d'exploiter l'or à l'Est, la destruction de la nature suivra son cour et les populations riveraines tireront les mêmes avantages qu'ils en tiraient par le passé. La Sonamines est juste l'autonomisation du Capam. Une autonomisation qui lui retire même la compétence d'accompagnement du secteur carrière.
Ce que nous attendons c'est un acte concret qui permette de booster la transformation des produits miniers créant de la valeur ajoutée et des emplois pour les populations riveraines. Ce que nous attendons c'est l'accroissement de la part des populations riveraines dans la répartition des taxes minières.
Ce que nous attendons c'est une incitation véritable à l'investissement dans le secteur minier avec des appuis financiers et matériels important.
Nous voulons une plus grande participation du secteur minier au PIB. Pour se faire il faut octroyer plus de moyens à l'appui du secteur minier et favoriser le transfert de compétences. Peut-être que cette autonomisation permettra de lever plus de fonds et changera le visage du secteur minier camerounais, c'est tout ce qu'on souhaite. Mais pour le moment le Cameroun reste et demeure un pays au fort potentiel minier.
Est-ce que l'autonomisation du Capam permettra d'attirer plus d'investisseur ? Permettra-t-elle aux locaux d'investir dans l'exploration et la transformation ? Rien n'est moins sûr. Quoi qu'il en soit il faut plus qu'un arrêté pour passer du paradigme de l'éternel potentiel en véritable pays minier.
Je pense que nous n'avons déjà pas la culture minière ou tout simplement la culture du développement. Regardez toutes les pesanteurs qui accompagnent le lancement des projets miniers. Lourdeurs administratives, corruption, réticence voire animosité des populations riveraines vis-à-vis des projets.
Où en est-on avec le projet de texte d'application qui aurait permis de clarifier un certain nombre de chose dans la chose minière et d'assainir les conflits de compétence entre mairies et Ministère des Mines?
Ne va t'on pas avec cette structure vers de nouveaux conflits de compétence. Il suffit de faire une analyse comparé des attributions de cette structure et de celle du Ministère des Mines pour se rendre compte qu'à quelques exceptions prêtes, les compétences sont identiques pour les deux entités.
Cameroun Liberty
Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.