Breaking News :

dimanche 29 novembre 2020

LE MINISTRE DES FINANCES DOIT NOUS DIRE LA VÉRITÉ SUR LE PORT DE KRIBI


Président du comité de pilotage du port de Kribi, c’est depuis son bureau au secrétariat des services du premier ministre que Louis Paul Motaze pilotait tous es gros projets d’infrastructures du pays.
En 2015 dans un communiqué publié par Bolloré Logistique, l‘armateur expliquait aux camerounais le contenu d’un ‘accord avec le Gouvernement camerounais sur la gestion du terminal a conteneur du port de Kribi et les conditions imposées par le Cameroun.
Ce communiqué sorti des services du premier ministre ou était logé le président du comité de pilotage disait que la concession avait été accordée au consortium composé de Bolloré Africa Logistics, de l’armateur CMA CGM et du groupe d’ingénierie et de BTP chinois China Harbour Enginering Company (CHEC) . En plus de la gestion du terminal à conteneurs de Kribi, qui dispose déjà d’un quai de 350 m construit et équipé par CHEC, le consortium devrait installer un quai supplémentaire de 700 mètres, qui devait être construit dans un délai maximum de 5 ans.
C’était en 2015, les contrats ont été officialisés en 2017 .Trois ans après, alors que les chantiers du deuxième terminal devaient démarrer, on nous apprend que c’est maintenant l‘état du Cameroun qui recherche 400 milliards de FCFA pour l’extension du port.
Albin Njilo
Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.