Breaking News :

dimanche 01 novembre 2020

Le Paul Biya serait confiné à Mvomeka d'après Jeune Afrique

La dernière apparition publique du président camerounais date du 11 mars. Il recevait alors à son bureau du palais d’Etoudi Peter Henry Barlerin, l’ambassadeur des États-Unis au Cameroun. Contrairement à la grande majorité des autres chefs d’État de la région, Paul Biya ne s’est pas adressé à ses compatriotes pour annoncer les mesures de lutte contre l’épidémie. Seuls le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, et le ministre de la Santé, Malachie Manaouda, communiquent sur la crise sanitaire. Son absence suscite d’ailleurs des critiques de l’opposition et des rumeurs alarmistes sur son état de santé. Mais, selon nos informations, le président camerounais n’est pas positif au Covid-19. Pour éviter toute contamination, il s’est d’ailleurs retiré à Mvomeka’a, son village natal, situé à 180 kilomètres au sud de Yaoundé. Calfeutré dans sa résidence, il n’accorde quasiment pas d’audiences liées au travail et ne voit qu’une poignée de personnes. Il parle à son fidèle conseiller spécial, le contre-amiral Joseph Fouda. Il reçoit également le directeur du cabinet civil, Samuel Mvondo Ayolo, tandis que son aide de camp, le chef d’escadron Mike Davy Ottou Meka, se tient à disposition. Le personnel non essentiel n’est plus admis dans sa résidence, qui surplombe une colline du village. Quant au gouvernement, il attend les « hautes instructions » pour agir. https://www.jeuneafrique.com/920078/politique/biya-ouattara-tshisekedi-comment-les-presidents-africains-se-protegent/

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.