Breaking News :

mardi 11 août 2020

Cameroun : Avec la pandémie du Corona, il faut redouter le pire


L’Afrique n'échappera pas à la récession qui sera bien plus violente que celle de 2008. Sa croissance économique   devrait tomber à 1,8 % au lieu de 3,2 % en 2020, selon la banque mondiale mais dans les faits, ces prévisions sont hasardeuses parce que nulle  ne sait quand la pandémie sera maitrisée. Essentiellement à cause des interruptions dans les relations commerciales. A cause du Corona Virus, le Cameroun totalement dépendant des importations de produits alimentaires  plus de 600 milliards en 2019 aura des difficultés d’approvisionnements pour plusieurs raisons : Baisse des réserves de changes et rareté de la monnaie.

Le Cameroun vit un danger encore plus grand que celui du corona virus .Contrairement à la famine qui tue 100 % de la population, n’en fait qu’1%.Avant le Corona Virus le pays dépendait  essentiellement pour ses réserves de changes de l’exportation des matières premières aujourd’hui en chute libre, 30 Dollar le prix du Baril au lieu de 57,9 dollars selon les prévisions budgétaires ,soit la moitié des 443 milliards FCFA prévus pour 2020.Avec la crise anglophone, les exportations de caoutchouc, café, banane, cacao avaient chuté de près de moitié. Cela rendra impossible les importations, encore qu’avec Corona virus, plusieurs pays réduiront les exportations de produits alimentaires pour leurs populations.

En d’autres termes,  d'ici peu de temps le pays n’aura plus de réserve de change pour payer ses importations. Le Cameroun  ne pourra plus importer les produits alimentaires si tant est que les pays producteurs acceptent de les vendre. En cas de pénurie il pourrait interdire l'exportation pour nourrir leur propre population

L'économie du Cameroun qui est une construction fragile est en train de se décomposer à un rythme infernal. Si rien n'est fait, il sera trop tard, examinons quelques faits ensemble :

v  Les banques ferment le robinet du crédit. Ceci aura pour conséquence un assèchement brutal des liquidités sur le marché. Ce qui va inéluctablement détruire les entreprises même de celles qui sont structurellement rentable

v  Les entreprises sont entrain de fermer ou au mieux à réduire le personnel drastiquement. Elles anticipent toutes une situation chaotique où il leur sera impossible de tenir leurs engagements l'Etat n'ayant pris aucune mesure pour les protéger

v  Il est probable que nous ayons pour le peu d’entreprises qui pourraient résister ,des démissions d'employés paniqués par le nombre de morts dû au corona virus, décourager par les coupures d'électricité et d'eau.

Un risque d’effondrement de l’état, si le niveau de désorganisation de la société dépasse un certain seuil, l'Etat s'effondrera puisque chacun sera dans la lutte pour la survie : la loi appliquée sera celle du plus fort. Il est donc important pour les populations  d'investir dans leur autosuffisance alimentaire personnelle pour soi et si possible son voisinage.

Sur le plan des ressources énergétiques, nul ne peut garantir que les stations à essence seront toujours opérationnels, il serait bon d'investir dans une source d'énergie renouvelable comme le solaire, avoir des sources d'approvisionnement en eau potable notamment le forage qui semble le mieux adapté, à condition de le filtrer.

Le Cameroun est bien parti pour être la risée du monde si rien de pragmatique n’est fait .Le premier pays en termes de fréquence de contamination doit être entièrement détruit par le Corona Virus et une absence de gouvernance par anticipation. En l’absence du leadership, il est urgent que Maurice Kamto prenne rapidement les mesures pour impulser une dynamique chez les populations, sinon il risquerait de gouverner plus tard les cadavres ou affamés.

 Albin Njilo

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.