Breaking News :

mardi 04 août 2020

COVID-19 AU CAMEROUN : NOUS NE SOMMES PAS ORPHELIN

LA NATURE A PENSE A NOUS

La pandémie du Covi-19 doit être prise au sérieux par tout le monde. Au-delà des mesures d’hygiènes prescrites par l’OMS que nous devons respecter, nous avons la chance au Cameroun d’avoir tout près de nous des aliments qui peuvent nous aider à booster notre défense immunitaire. Des aliments à portée de main dont la vertu thérapeutique est ignorée par beaucoup d’entre nous.

Irritation de la gorge, infection pulmonaire, tels sont les symptômes les plus importants pour l’heure conduisant au décès. Voilà ce que nous devons consommer.

L’ail

L’ail est un puissant antibiotique que l’on peut consommer sans tenir compte de la dose. Pour certains, c’est la plus grande merveille que Dieu a pu donner à l’humanité

L’ail contient des molécules sulfurées, dont l’allicine. L’étude de cette molécule a montré qu’elle avait la capacité de bloquer des enzymes impliquées dans les infections comme les rhumes, l’ail réduit les risques de certains cancers (estomac, colon, œsophage)…

Le piment

Il contient en forte quantité un produit, la capsaïcine qui à la fois est antibiotique, antiinflammatoire, diminuer les symptômes de l’arthrite, une inflammation des articulations.

Le gingembre

Le gingembre, qui est parfois recommandé pour traiter les nausées, possède des propriétés antioxydants et anti-inflammatoires élevées.

Le citron

Consommez un citron matin, un le soir, fermez les yeux, nettoyez un citron et jetez le entier dans votre bouche, mâchez et avalez tout.

Il est riche en bioflavonoïdes, des molécules connues pour détruire les radicaux libres qui sont source d’oxydation pour les cellules. Ils fournissent également de la vitamine C et un citron couvre la moitié des apports quotidiens en vitamine C.

Le pamplemousse

 

La moitié d’un pamplemousse contient plus de 60% de votre teneur quotidienne en vitamine C. Manger du pamplemousse aide l’organisme à absorber d’autres nutriments essentiels pour le système immunitaire, tels que le fer.

La pomme

Exigez des pommes bios et bien les laver avant de les consommer pour enlever tous résidus de pesticides. Une étude de 2015 a montré que manger une pomme par jour réduisait la prise de médicaments sur ordonnance, sa consommation faisait diminuer voir disparaitre  les symptômes liés à l’asthme. C’est la molécule khelline (dérivé du glucose avec des propriétés antispamodiques) contenu dans le fruit qui serait responsable de cet effet en favorisant l’ouverture des voies respiratoires.

Par Gladys Wato ( Agir/Act)

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.