Breaking News :

dimanche 05 avril 2020

POUGALA A –T-IL PERDU LA RAISON ?


Dans une publication sur sa page facebook datant du 19 Mars, Jean Paul Pougala explique qu’en fait, les camerounais qui se battent pour la politique ont tort parce que le vrai pouvoir se trouve à Douala et non à Yaoundé. Une hérésie lorsqu’on sait que si le Cameroun est parmi les derniers de la classe dans le classement Doing Business, c’est justement parce que le climat des affaires n’encourage pas les investisseurs. Qui améliore le climat des affaires ? Les industriels opérateurs économiques ou les politiques ?

Prenons le cas relevé du Cameroun. Les procédures de création d’entreprise c’est les politiques ou c’est le secteur privé ? Qui Homologue les coûts des autorisations administratives d’occupation des sols ? Qui garantit l’accès aux infrastructures de bases, comme électricité, eau, etc…routes ? Qui opérationnalise la mutualisation des formalités d’enregistrement fiscale et foncier se déroulant au même endroit à Douala et à Yaoundé.

Le système judiciaire à travers la création des tribunaux de commerce et autoriser la création de tribunaux pilotes à Douala, Yaoundé, Buea et Bamenda et l’initiation de la réforme en vue de la mise en place des juges de mise en état c’est du domaine des politiques ou du privé ?La révision de la loi sur les établissements classés, paiement des impôts, accès aux crédits, la charte nationale des PME, la gouvernance, c’est les politiques ou le privé ?

Quand tout cela n’est pas réuni et que le Cameroun se retrouve 166 e sur 190 pays dans le monde en matière d’attractivité économique et que le pays attire à peine 10 millions de dollar d’IDE quand l’Ethiopie et Cote d’ivoire sont à des milliards de dollar, doit-on se venter lorsque Pierre Castel pour investir au Cameroun doit rencontrer Biya ? Quand Pougala va acheter ses cartons en chine rencontre-t-il les officiels chinois pour le faire ?.

Pougala dit que les patrons qui dictent au Cameroun c’est le FMI. Doit-on célébrer cela alors qu’on sait que seul le président a un budget hors mis celui de la présidence de près de 52 milliards de FCFA l’an ? Sil économise ces 50 milliards en 10 ans cela ferait 500 milliards et on éviterait le FMI.

Doit-on célébrer cela lorsqu’on sait que pour la seule CAN les fonctionnaires qu’il recolle ont détourné plus de 300 milliards de FCFA ?

Si Pougala avait une seule entreprise au Cameroun ou s’il côtoyait un seul vrai industriel camerounais il n’allait pas verser de telles conneries.

Le vrai pouvoir est à Yaoundé et non à Douala

© C’est le moment 

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.