Breaking News :

vendredi 25 septembre 2020

Tentative d’assassinat de Maurice Kamto : La version de la gendarmerie et la réaction d’un expert en matière de sécurité

La sécurité rapprochée de Maurice Kamto a interpellé un gendarme en civile dans le cortège  traversant la ville de Garoua pour Maroua. Assis sur une moto, il se rapprochait du véhicule de Maurice Kamto avec une arme à feu, prenant en photo l’immatriculation de son véhicule.

 

Version de la gendarmerie

 

Après les éclairages du COCOMGEN de GAROUA,  il a été informé du passage du cortège de M.Kamto pour MAROUA. Il a donc déployé des gendarmes en civil pour prévenir tout débordement. Chemin faisant, un civil sur une moto se met à filmer le cortège du professeur, ce qui a provoqué la réaction des ''gros bras'' du prof qui se sont arrêtés pour appréhender le civil qui filmait. Il s'en est suivi une altercation dans laquelle le gendarme a été confondu, et c'est en voulant se débattre que son arme a été découverte et saisie par les gardes du corps de M. Kamto. qui ont toute de suite crié à '' une tentative d'assassinat''. Malgré l'intervention de son camarade, qui leur fait comprendre qu'ils sont gendarmes, les gros bras du prof n'ont voulu rien savoir et ont embarqué les deux gendarmes dans leur pick-up, tout en les froissant, et les ont conduit aux services du gouverneur. Par la suite, l'arme a été remise et le prof a continué sa route.

Analyste

« Kamto est-il sous surveillance ? Si Oui quel juge a ordonné sa mise sous surveillance ?

J'entends dire que le gars était là pour le protéger, mais quelle blague, quand vous êtes attaché au service de garde des personnalités, on vous donne un ordre que vous présentez à la fameuse autorisée. Ensuite, le service de sécurité de Kamto doit être au courant du fait qu'ils font équipe avec un gendarme.

On ne peut pas surprendre les gens.

Ça aux USA ce gars aurait été abattu et personne n'aurait été poursuivi de quoi que ce soit. »

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.