Breaking News :

mardi 11 août 2020

Quel est ce président qui ne s’entoure que des vaut riens : Le cas de Sonatrel

C’est depuis 2016 que le Cameroun a contracté un prêt de 191 milliards de FCFA auprès de la Banque Mondiale pour financer la Sonatrel. Un prêt sur une période de 2016-2022.

Les dizaines de milliards décaissés du budget de l’état comme frais de fonctionnement sont dilapidés tous les mois, le DG de Sonatrel après sa nomination a directement fini son chantier à Tonga dans le Nde. Il ferait parti des noyaux durs du RDPC dans le département, donc un homme fort.

Mais seulement, depuis 2017, ces dirigeants de Sonatrel n’arrivent pas à décaisser  les 191 milliards de la Banque mondiale parce que pour l’institution international, selon une source en interne  Sonatrel est considérée comme un projet, et doit être mature avant décaissement. Voilà ce qui dépasse les dirigeants de l’entreprise depuis 04 ans.

Qui sait, peut-être le type préparait le chantier d’un triplex à Bonanjo avec l’argent de la banque puisque au même moment, ses patrons ministres avaient fait un prêt de 119 milliards pour Bouygues qui devait se charger de la ligne de transport Edea-Douala.

Le plus grave c’est que bientôt il va falloir que le Cameroun commence à payer la commission annuelle de 0,25% sur le montant.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.