Breaking News :

lundi 03 août 2020

COMMENT PAUL BIYA ROULE LA RUSSIE DANS LA FARINE


Le 24 Janvier 2011, un mois après le début du printemps arabe et alors que les premières bombes s’abattent déjà sur la Libye, Paul Biya qui entretenait des relations difficiles avec Sarkozy s’est souvenu que la Russie pouvait être une alternative. Il a envoyé son ministre des relations extérieures pour des accords de coopération.
Apres les signatures de ses accords en 2011, plus rien.


« Le Cameroun va bénéficier de l’expertise russe dans le domaine de l’industrie et de l’énergie, avec la participation des banques et de grandes entreprises venues de Russie. » M. Nicolay RATSIBORINSKY
En 2015 la société russe Rusgazengineering Group, basée à Moscou voulait financer et réaliser un projet de deuxième raffinerie du pays. Un investissement global d’environ 400 milliards de francs Cfa.


En Octobre 2016, une mission d’experts russes conduite par Albert Kasparov, directeur du Centre de développement du complexe Hydro-économique envoyés par le gouvernement russe était au pays pour redynamiser et renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de la gestion de ressources en eau et notamment l’eau potable, l’hydraulique agricole et pastorale, la navigation maritime et fluviale, etc.


En pleine guerre contre Boko Haram, alors que les pays occidentaux hésitaient à soutenir le Cameroun, Moscou a très vite fait de saisir l’opportunité après l’appel lancé par le président Paul Biya. La Russie voulait pénétrer en Afrique et faire du Cameroun son axe de positionnement géopolitique dans le golfe de Guinée. Paul Biya a préféré les américains.
Tous les trois centres opérationnels de surveillance côtière (COSCO) de Douala, Kribi et Limbe, relevant de la Marine nationale et hébergés par les bases navales de leur ressort territorial, ont été entièrement équipés par le commandement Afrique des Etats-Unis (AFRICOM), 300 soldats américains sont stationnés à Garoua avec tous les matériels militaires d’écoute et de surveillance. « Garoua représente la dernière expansion de la guerre furtive que mènent les Etats-Unis contre le djihad en Afrique» Selon The Intercept .


Peut-on faire de la Chine et de la Russie ses partenaires stratégiques sur le plan de la sécurité, et mettre tous les trois centres opérationnels de surveillance côtière (COSCO) Douala, Kribi et Limbe, sous le contrôle par le commandement Afrique des Etats-Unis (AFRICOM).Depuis la base secrète militaire américaine installée à Garoua, toute la frontière Nord du Cameroun est scannée par les USA.


L’Amérique a livré à l’armée camerounaise 6 drones Scan Eagles et des véhicules tactiques, du matériel de transmission, des casques et des gilets par balle dans la lutte contre Boko Haram. Le Cameroun participe à un programme de formation du Pentagone.


En Octobre 2019, le 23 et 24, se tenait en Russie le tout premier sommet Afrique Russie. Paul Biya était invité particulier de Poutine de par les enjeux dans la sous régions. Alors qu’il bénéficiait de tout le soutien de Paris, Paul Biya a refusé d’honorer a l’invitation de Poutine parce qu’il allait recevoir un ministre français au Cameroun, ni lui ni son premier ministre était au rendez-vous. Moscou avait éconduit le MINREX camerounais lors de la rencontre entre dirigeants après avoir descendu le drapeau camerounais.


Lâché par la France, depuis quelques jours Paul Biya refait les yeux doux à la Russie, ses courtisans ont imaginé des propos qu’ils ont attribués à l’ambassadeur russe au Cameroun prétextant le soutien de Moscou. Grossier mensonge éhonté pour le président qui a une telle phobie pour la Russie qui l’empêche d’ouvrir des relations diplomatiques avec l’Angola ou le Cuba.

Albin Njilo

© C’EST LE MOMENT

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.