Breaking News :

jeudi 16 juillet 2020

LES INCOHÉRENCES DU GOUVERNEMENT APRES LE MASSACRE DE NGARBUH

Le porte parole de l'armée reconnait l'insécurité dans le NOSO. De ce fait il affirme que l'ONG n'a jamais été et ne pouvait se trouver sur le terrain ; pourtant le gouvernement en ce qui le concerne, dit maîtriser les régions de crises tout tant en parlant d'une forte mobilisation des populations en période post électorale.

Si l'ONG n'a pas pu se rendre sur le terrain de part la gravité de l'insécurité, comment les populations ont pu voter ? Quel incongruité !

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.