Breaking News :

samedi 31 octobre 2020

Maurice Kamto a-t-il repoussé les militants sécessionnistes ?


Lors  de la rencontre entre Maurice Kamto et la diaspora camerounaise du Toronto, les réseaux sociaux ont fait écho d’un incident relatif au refus de Maurice Kamto de recevoir les militants sécessionnistes. Que s’est-il réellement passé ? Le récit d’un membre du mouvement C’est le Moment ayant vécu la scène.

Le programme chargé de Maurice Kamto l’a obligé à renoncer à plusieurs demandes d’audience, il a sur le fil accordé 20 minutes aux militants pros ambazonia pour un échange. Alors que Maurice Kamto se préparait pour les rencontrer, ces militants présents lors du grand meeting sont rentrés dans leurs voitures sortir les gadgets, drapeaux et écharpes de l’ambazonie .Informé, Maurice Kamto a envoyé leur dire que ce n’était pas nécessaire, qu’ils devaient  laisser tous ces gadgets et  venir échanger. Non seulement ils ont refusé,  dans la salle préparée pour cette audience, ils ont installé des caméras pour le Direct LIVE. Informé, Maurice Kamto leur a donné le choix, retirer tous ces gadgets ou il annule la rencontre.

Maurice Kamto avait demandé de faire venir tous les camerounais sans distinction, peu importe leur appartenance aux mouvements et associations, (JSK,BAS, Pro AMBA,etc…)

Et si le régime avait infiltré de groupe pour le piéger, et si ses militants poussaient le président élu à tenir des propos pouvant compromettre toute sa stratégie. Maurice Kamto qui a  passé plus de 09 mois dans la même avec les leaders  sécessionniste de premier rang n’était animé d’aucun sentiment de mépris. Il fait  partie des acteurs de premier plan engagés dans la résolution de la crise anglophone, « …plus engagé que certains leaders politiques ambazoniens, » l’a rappelé Paul Ayah Abine.

 

C’est le Moment Canada

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.