Breaking News :

lundi 26 octobre 2020

Crise humanitaire au Cameroun : la réplique de l’Onu à Paul Atanga Nji

Le patron de l’Administration territoriale a recemment fustigé les chiffres avancés par les organismes humanitaires au sujet de la crise sécessionnistes qui sécoue le Cameroun depuis 2019.

Paul Atanga Nji s’exprimait ainsi le week-end dernier au cours d’un point de presse à Yaoundé. Sans trop attendre, la représentation nationale des Nations Unies au Cameroun a réagi. Celle-ci s’inscrit en faux contre les déclarations du Minat.

D’après le Bureau national de l’Onu au Cameroun, « Les statistiques sur la situation humanitaire au Cameroun ne sont pas des fake news. En effet 4,3 millions de personnes sont en urgence et pour l’heure, seul 41% des besoins sont couverts».

Ce qu’a dis Paul Atanga Nji

La précision de l’Onu fait suite à la sortie du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, qui dans une intention de minimiser le phénomène, a accusé les Organisations humanitaire de grossir intentionnellement les chiffres.

« Le but de cette manipulation honteuse est clair : prouver que le Gouvernement de la République du Cameroun est incapable de gérer la situation humanitaire et susciter une intervention de la Communauté internationale, soi-disant, sous le couvert du droit d’ingérence humanitaire », a déclaré Paul Atanga Nji. Tel que présenté par des ONG, on dénombre plus de 2000 morts et 600 0000 déplacés internes depuis le début de cette crise sécessionniste en 2016.

Appel au soutien

Paul Atanga Nji accuse par ailleurs les organisations humanitaires de faire circuler les armes dans les régions anglophones sous couvert de leurs activités. Ce à quoi l’Onu répond sans ambages : « Les travailleurs de l’aide devraient être soutenus, non ciblés ».

 actucameroun

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.