Breaking News :

lundi 26 octobre 2020

Ahmad Ahmad, président de la CAF : «Il est impossible d’organiser la CAN-2021 en été»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad, a indiqué lundi qu’il n’était pas possible d’organiser la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 au Cameroun dans la période fixée initialement (11 juin – 9 juillet), soulignant que la nouvelle date sera fixée lors de la prochaine réunion du comité exécutif de l’instance continentale.

« A mon avis, il n’est pas possible, en raison des conditions climatiques au Cameroun, d’organiser la CAN en juin / juillet. C’est clair, nous devons donc prendre une décision sur la date », a-t-il indiqué dans un entretien accordé au site Inside World Football, en marge du Mondial des clubs clôturé samedi à Doha (Qatar).

La dernière CAN-2019, disputée en Egypte et remportée par l’Algérie, s’est déroulée pour la première fois dans l’histoire de l’épreuve en pleine période d’été. Le changement de périodicité était décidé pour permettre aux sélections participantes de bénéficier de leurs joueurs évoluant en Europe.

« Lorsque nous avons pris la décision de changer la période de la CAN-2019 en Egypte, nous avons toujours dit que nous devons avoir une certaine flexibilité sur les dates », a-t-il ajouté.

Avant d’enchaîner : « Le changement est dicté par les différentes conditions climatiques du continent. Je ne sais pas pourquoi les médias ont oublié que cela a été discuté en détail, lors du symposium de la CAF en 2017 au Maroc ».

Le président de la fédération internationale (Fifa) Gianni Infantino, a été critiqué à plusieurs reprises, au sein des cercles influents du football africain, pour ne pas avoir pris en compte la CAN-2021, lors de la programmation de la Coupe du monde des clubs 2021 (17 juin – 4 juillet en Chine, ndlr).

Ahmad insiste sur le fait qu’Infantino n’a pas manqué de respect au football africain. « Il y a certainement des Européens qui n’ont aucun respect ou considération pour le football africain. Mais Gianni n’en fait pas partie. Il aime le football africain. Il veut vraiment voir le football africain se développer.

Sa préoccupation pour notre développement est sincère. Pourtant, certains disent qu’il n’a aucun respect pour le football africain. Ce n’est pas correct », a-t-il conclu.

footalgerien.com

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.