Breaking News :

lundi 03 août 2020

Pougala, le mythomane qui vole au secours d'un régime claudiquant.

Sur un post signé ce matin par Jean Paul Pougala, le nouveau sauveur du régime critique la croissance économique du Rwanda, pays de Paul .K utilisé pour dénoncer l’incompétence de Paul .B.

Comme il sait trop bien le faire, ce 20.12.2019 Pougala qui dénonçait les occidentaux en félicitant la Chine et ses délocalisations en Afrique pour l’industrialisation du continent explique  ceci : «Maintenant, c'est la mode de dire que le Rwanda a réussi avec un taux de croissance de près de 12%. Mais on ne se demande jamais si ces usines appartiennent aux Rwandais ou non. Bien sûr que non. Les Rwandais n'y sont que des salariés. Et les nationaux rwandais ont beau créer 10.000 start-up, par an, ce n'est pas avec cela qu'on industrialise un pays. » 

Curieux venant d’un homme qui disait comment grâce aux délocalisations des occidentaux la chine est aujourd’hui puissante sur le plan industriel.

Jusqu’où Pougala est prêt à aller pour défendre Paul .B

Sur le mur du génie industriel de la république de Facebook en date du 12 décembre 2019 dernier, l'on a eu droit à la séance de manipulation régulière pompeusement intitulée "Leçon No 200 avec pour titre: Les vraies raisons des fréquents séjours du président camerounais Paul Biya à Genève en Suisse. Ou comment détecter à l'aide de la pensée critique, les manipulations des "Médias mensonge"" signé du nommé Jean-Paul pougala.

Dans un verbiage propre à tout manipulateur sans scrupules, pougala cite une panoplie d'auteurs des siècles derniers n'ayant visiblement aucun rapport avec la trame de son propos. Il faut aller plus loin dans le long texte pour comprendre où son auteur veut en venir. Le noeud commence à se dénouer lorsque le fameux stratège des réseaux sociaux parle des voyages du président camerounais et nous annonce que les informations sur le montant dépensé par Biya en quatre ans à Genève ont été données par le Conseiller Christian PENDA EKOKA, devenu opposant au régime. À en croire pougala,  Paul Biya va si souvent à Genève parce que c'est le centre du renseignement mondial, là où on doit être au courant de l'information pour décider en dirigeant avisé. Il justifie ce point de vue par le fait que l'hôtel genevois où Biya loge si souvent n'est ni luxueux ni somptueux.

Prenons à présent la même démarche de pougala, c'est à dire la pensée critique pour mieux comprendre son texte.

 

Paul Biya va t- il à Genève pour l'intérêt supérieur de nation ?

Postuler que le président camerounais va à Genève, centre des services secrets du monde pour glaner les informations relatives à la prospérité du Cameroun ferait sourire le dernier des idiots. Biya qui n'a pas été capable de veiller à ce que le stade qui porte son nom (moins de 5 kilomètres de son palais ) soit réalisé dans les délais a juste besoin d'être à Genève pour mieux cerner les enjeux ! Curieux point de vue pour un stratège doublé d'un geostratège! Biya a donné rendez-vous en 2019 avec l'Afrique sportive au Cameroun, le Cameroun n'a pas été prêt le jour dit malgré l'engagement solennel. Était-ce parce Genève et ses services secrets avaient dérouté Biya pour qu'il mente en mondovision?

 

La SONARA, une réussite du renouveau !

Dans son long texte, pougala fait savoir que Biya va à Genève trouver de l'argent pour subventionner le pétrole camerounais, car soutient-il, le FMI avait posé comme condition au Cameroun que le pétrole camerounais ne puisse pas être raffiné par la société de raffinerie camerounaise. Cette information donnée prête à confusion et est à mettre dans le même registre que celle relative aux nouveaux accords de défense entre la France et le Cameroun. À en croire pougala, il était strictement interdit dans ces nouveaux accords, à la France de disposer d'un effectif de plus quinze soldats au Cameroun. La dernière actualité avec l'arrivée à Kribi d'un bâtiment de guerre français avec à son bord 180 hommes ont remis pougala dans son juste milieu : le royaume du charlatanisme. Pour le cas de la subvention du pétrole camerounais,  le FMI, et bien avant le Conseiller PENDA EKOKA, l'économiste Camerounais Bernard OUANDJI ont tôt fait de dénoncer le caractère pernicieux de cette subvention. OUANDJI soutient d'ailleurs que les prix actuels peuvent être réduits de moitié. Une question surgit ainsi à l'esprit : du fait que la SONARA est depuis des mois en cessation d'activité , d'où vient donc le pétrole consommé au Cameroun et comment est-il géré? Bien malin qui pourra répondre à cette question ?

 

La Suisse peut-elle être plus sécurisée pour Biya que son palais camerounais ?

Pougala a déjà une réponse toute trouvée à cette question. Reprenons la tout simplement. Pour éviter les prédateurs qui lorgnent à côté de leurs palais africains, " les dirigeants africains, écrit le grand pougala, ont trouvé une parade. (...) Et c'est Genève qui devient l'endroit idéal pour les rencontres préliminaires. Car ici, on peut vérifier très facilement la crédibilité financière d'un investisseur ".

Non, vous ne rêvez pas. Ce qui est entre guillemets est bien le propos du grand géostratège Pougala. De manière simple,  il dit que Genève est le lieu où tous les services secrets du monde sont présents. Et un président africain lucide,  sain de corps et d'esprit,  va là-bas pour trouver les réseaux,  les solutions aux problèmes de son peuple. Reprenons autrement : je suis un chef de famille commerçant : pour trouver les solutions aux problèmes de ma famille,  je vais plutôt dans le grand marché noir où chacun est une potentielle proie pour l'autre. Ça sonne bien là ? Allons plus loin pour mieux cerner le géostratège Pougala. Il cite trois personnalités politiques qui ont été toutes tuées à Genève : Félix MOUMIE, Marcel Léopold, Uwe Barschel. Qu'ont en commun ces trois hommes ? C'est la lutte contre l'oppression des peuples. Genève, de la plume de Pougala,  est donc la capitale de l'anéantissement de la résistance à l'oppression.  Et c'est là que le président camerounais se trouve à son aise. Si le président camerounais était si stratège et patriote comme tente maladroitement de faire croire  le sieur Pougala, ce n'est pas là où on a tué ceux qui voulaient l'émancipation de leurs peuples qu'il devait passer ses vacances. Soit Biya est un allié objectif des prédateurs de son peuple,  soit il est leur fidèle collaborateur. Des deux choses l'une. Ce ne sont que les seules grilles de lecture que laissent entrevoir le texte stratégique du grand industriel de la république virtuelle de Facebook.

 

Quelle peut être la démarche stratégique de l'opportuniste Pougala?

 

Ceux qui ont eu à fréquenter Pougala savent son ambition démesurée d'être un jour conseiller de Chef d'État. Dans des récits tirés de son imagination, il affirme sans sourciller être conseiller de ministres et de chefs d'État. Il les mets au pluriel en laissant croire qu'il en a plusieurs dans son carnet d'adresses. Il fera d'ailleurs savoir au cours d'un séminaire qu'il a rencontré le président Biya en son palais avec ses collaborateurs. Que le fait qu'il va décliner l'offre du président camerounais de lui accorder des facilités financières va être à l'origine de leur séparation. Mensonge éhonté ! (C'est une autre histoire ). Plus il assure avoir conseillé Poutine quand ce dernier était encore premier ministre de la Russie. Il donne même la précision : il conseille le chef d'État à 38 000 euros l'heure! La vie politique est faite de roublardise. Ayant décelé l'envie démesuré chez Pougala de se pavaner à côté d'un chef d'État en l'occurrence le président camerounais, un membre du parti au pouvoir va lui proposer de s'attaquer au Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun,  le Professeur Maurice KAMTO, qui a réussi l'exploit de s'allier le Conseiller Christian PENDA EKOKA dans son combat contre le régime quadragénaire qui sévit au Cameroun. Dans le deal conclu entre les deux comparses, Pougala devra être récompensé en prenant la place de PENDA , démissionnaire auprès du président camerounais si seulement il freinait l'ascension fulgurante de Maurice KAMTO et du M.R.C au sein de l'opinion publique.  Le M.R.C,  à travers ses réseaux est tenu au courant de l'information et la rend publique. Le membre du parti au pouvoir va donc faire savoir que l'information sensée être secrète est déjà dehors. " Le président, dit l'homme avec regret au stratège pougala au hall de l'hôtel où ils se sont rencontrés, aime la surprise. Il ne peut plus agir dans le sens souhaité. Vous avez un centre de formation où tout vous est toléré. Tâchez d'en profiter ". Fin de la phrase qui brise les derniers espoirs du stratège qui transpose désormais son amertume sur le Conseiller Christian PENDA EKOKA !

 

Pougala, mythomane pervers narcissique

 

En quoi, le mensonge est différent de la mythomanie?

On peut mentir de différentes manières

1) En évitant de se prononcer sur un sujet de peur de dire des faussetés

2) En disant des faussetés pour se prémunir d'une réprimande ou d'une sanction.

3) En admettant des choses pas vraies pour ne pas blesser quelqu'un

4) On peut également dire des choses fausses pour désorienter ceux qui nous écoutent.

Le mythomane, c'est à dire un type comme Pougala va au-delà des quatre hypothèses. Le mythomane se construit une illusion qu'il s'invente, qu'il finit par croire, et de fait, la frontière entre ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas devient floue et l'embarrasse chaque fois. Où est la fameuse université du papier d'Akonolinga dont Pougala en avait fait tout un récit? Où est le campus de l'université de la porcelaine et de la céramique de Baboné ? Pougala se souvient-il encore des voitures de marque Okam vendues sur les réseaux sociaux ? Où en est-on avec l'université polytechnique mise en partenariat avec ISMA sur les réseaux sociaux ?  Qu'en est-il de la production du poussin d'un jour à 30 FCFA l'unité vantée à grand renfort de correspondances au Ministères de l'économie et de la recherche scientifique? Se souvient-il encore des promesses faites à l'ancien Premier ministre (construction des nouvelles villes ; production des machines agropastorales avec les ingénieurs de la Pougala academy, mise sur pied des restaurants pour des plats cuisinés à moindre coût, production du vin de raisin dans les villages) et qui sont restées dans son imagination féconde qu'il distille depuis son clavier d'ordinateur pour sa république tant chérie de Facebook ? Où est l'industriel de tous les continents de Facebook avec le projet de captage d'eau de source à 1429 mètres d'altitude ? AAH, il avait déjà posé la première et la seconde pierre,  attendra-t-on la 100ème pierre pour que débutent les travaux sur le site? Qu'est devenue la suite du thème du dîner que Pougala avait eu avec le Roi des Bana?

Peut-il expliquer aujourd'hui pourquoi il importe la chicorée en Chine et même de l'huile alors qu'il vante les vertus du bio? Où en est-il avec Pougala fisheries qui devait livrer le tilapia aux jeunes rinvindaf afin de leur permettre de gagner le cash-flow? Quand est-ce que l'entreprise chinoise qui a signé un partenariat avec Pougala academy va venir "aider gratuitement et (à) leurs frais les rinvindaf dans la mise sur pied d'un élevage de porcs à haut rendement "? Combien de rinvindaf ont créé une usine avec une centrale hydroélectrique avec 500 000 FCFA? Qu'est devenu le premier syndicat des industriels céréaliers mis sur pied sur les terrasses de l'hôtel SAWA de Douala ?

En 2013, Pougala annonce est à Simbane par Yezoum. Apres avoir insulté un fruit de la coopération japonaise, il a annoncé la création de la Yezoum Power & Water Co. à capitaux détenus à 100% par les habitants du pays Yezoum .L’entreprise devait potabiliser un cours d'eau qui passe à côté et l'électricité pour distribuer dans toutes les maisons à travers la même entreprise. C’était un grand bluff qui pour Adrian, ancien Rinvindaf, était un appel de balle pour les futures opérations d’escroqueries auprès des chefs traditionnels.

La liste des méfaits de cet homme est longue. Et comme tout pervers, il préfère s'attaquer à d'autres pour ne pas avoir à faire face à ses responsabilités. Vigilance!

 

MOUATONG MOUATONG Junior Frédéric, ancien Rinvindaf

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.