Breaking News :

dimanche 05 avril 2020

Cameroun: La protestation pacifique des titulaires du Ph.D recalés au recrutement initié par le gouvernement camerounais tourne au drame.

Dr Voumo Lekane, une des postulantes ayant été recalée alors qu'elle a travaillé pendant 10 ans comme moniteur à Yaoundé Soa, et qui n'a plus aucun espoir en raison de ce qu'au 1er janvier 2020, elle aura, avec ses 45 ans, dépassé l'âge maximum pour être recruté aurait tenté de se suicider. Avec un autre postulant, Dr Manga victime d'un malaise alors qu'ils étaient en sit-in devant le ministère de l'enseignement supérieur, Dame Lekane a été conduite dans un centre hospitalier de Yaoundé après des premiers secours amateurs tel qu'on le voit en image.

Sur décision du président de la république datant d'avant la présidentielle d'octobre 2018, un recrutement de 1000 titualires de Ph.D a été ouvert au Minesup pour les différentes universités d'État du Cameroun. Selon divers temoignages, le processus aura été marqué par de nombreuses anomalies.


Plusieurs postulants qui estiment remplir les conditions réglementaires de ces admissions sur titre dans la fonction publique universitaire protestent depuis hier à Yaoundé. Ils appellent les plus hautes autorités de l'Etat à reprendre le processus pour s'assurer qu'il ne s'est pas finalement agi d'un exercice de clientélisme politico-clanique.
Pour l'instant, aucune réponse gouvernementale officielle ne leur est donnée.


Dans le même temps, ni les syndicats et associations professionnels des enseignants du supérieur, encore moins les partis politiques ne s'expriment sur cette affaire assez grave tant elle a des implications aussi en matière de gouvernance que de l'avenir de la jeunesse estudiantine camerounaise.
#AGA

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.