Breaking News :

jeudi 16 juillet 2020

Louis Paul Motaze veut faire fixer le prix du passeport à 200 000 FCFA

Louis Paul Motaze selon le journal Émergence veut faire fixer le prix du passeport à 200 milles FCFA.

Arrivé au ministère de l’économie en 2009, il a fait passer l’intérêt sur la dette de près de 40 milliards de FCFA à 250 milliards de FCFA en 2018.

Au cœur du scandale de la CAN, c’est lui qui négocie le premier financement pour le stade Olembe en 2009 dans le cadre du programme PENDIS (Programme national pour le développement des infrastructures sportives) .Une source révèle que lors d’une négociation en chine, les responsables chinois se sont posés la question de savoir si les dirigeants camerounais représentaient réellement un pays. Ils parlaient après chaque phrase de commissions. Lors de la pose de la première pierre d’Olembe en 2009, le Cameroun avait décaissé 13 milliards, personne ne dira ou cet argent est parti.

Au cœur du scandale de la CAN, avant de transmettre les dossiers au secrétariat de la présidence, le MINEPAT de Louis Paul Motaze avait pris le soin de signer tous les contrats de gré à gré pour les infrastructures, ces contrats ont été annulés par le SGPR qui avait positionné ses copains tjr dans le gré à gré.

Une fois aux finances, il aurait choisi de se venger en refusant de payer les prestataires, retardant l’avancée des travaux.

Il avait tous les projets sur sa table y compris celui de la TNT.

Ce ministre est celui qui a lancé le programme agropole qui permettait au gouvernement de financer les projets privés dans agro-industrie.

Les projets d'usines de poulet de Bafang, mort-né, usine de pommes de Babadjou financé mais jamais réalisé, usine d'ananas de Nlohe financé, jamais réalisé, usines de riz de Galim, financé et jamais réalisé, usine des mangues de Ngaoundere financé et jamais réalisé, usine de Poulet de Bomono financé et mort-né, usine d'avocat de Mbouda, financé jamais réalisé, usine de manioc de Sangmélima ,usine des tracteurs d'Ebolowa 16 Milliards de FCFA dans la broussaille... Ajouté à cela, les projets d’élevages.

A cause de ce ministre qui dans le BIP 2018 avait plus de 45% de projets immatures, sans impact sur l'économie, Yang Philémon était obligé de signer un décret pour interdit le financement des dits projets immatures.

En lui, Paul Biya a mis toute sa confiance...

Il est PCA d'hydromekin, PCA du Comité de pilotage du port d Kribi, ministre des finances...

Rappelons que c'est Louis Paul Motaze qui a fait pulvériser plus de 3000 milliards de FCFA dans des projets immatures, architecte du DSCE dont l'échec a été avoué par le régime.

Il est PCA d'Hydromekin qui a coûté déjà plus de 100 milliards de FCFA. Un barrage de 15 mégawatts qui ne fournira que 10Mw, le coût initial était de 25 milliards de FCFA.

Depuis quelques jours, le barrage est aux arrêts.

Allez savoir combien a coûté le mariage de son fils.

Au Cameroun le régime Biya refuse l'application de l'article 66 sur la déclaration des biens. Ils peuvent s'enrichir sans rendre des comptes.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.