Breaking News :

vendredi 23 octobre 2020

Cameroun/USA: un air de course contre la montre autour de la situation dans le NOSO

Karen Baas et 8 de ses collègues du congrès américain interpellent le président Biya. Juste au lendemain du séjour au palais de l'unité de l'ambassadeur de France au Cameroun et malgré la soumission au parlement du fameux statut spécial pour lesdites régions.

Pendant qu'à Yaoundé, les communicants officieux ont d'abord soutenu que la lettre attribuée aux membres du Congrès etait fausse, ils disent depuis hier que " 9 membres du Congrès représentent quoi dans un parlement de plus de 400 membres?". Autrement dit Mme Baas et compagnie sont ...minoritaires. Or depuis ce matin, c'est le président de la commission des affaires étrangères de ladite institution parlementaire qui saisit formellement le représentant des États-Unis auprès des Nations-Unies pour qu'il initie une résolution au Conseil de sécurité sur la situation humanitaire dans les régions anglophones du Cameroun.
Karen Baas est cette députée américaine qui avait conduit en juillet dernier une mission parlementaire au Cameroun. Cette mission n'avait pas été autorisée à se rendre dans le NOSO. Quant à Eliot Engel, il est élu du Bronx, une circonscription très courue par la diaspora camerounaise de New York. Dans sa lettre à l'ambassadeur onusien, il demande que soit instituée une mission indépendante au Cameroun pour établir les faits sur les crimes graves dans les régions.
Le pays de Donald Trump préside depuis ce mois, ce pour un an, le Conseil de sécurité, organe décisionnel de l'ONU.
J'ai nettement l'impression de l'ouverture d'une course contre la montre entre les autorités américaines et le régime camerounais du président Biya. Au coeur de la discorde: la situation dans les régions anglophones en particulier et la situation politique camerounaise en général. Question: qui, en dehors des Camerounais eux-mêmes, peut stopper cette spirale qui ne sent pas très bon pour notre pays?
#AGA

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.