Breaking News :

mardi 11 août 2020

Patriotisme ou zombification ? Par Jean Bruno Tagne


Nous vivons au Cameroun ces derniers temps l'âge d'or du patriotisme. Tous les pans de la société ont leurs « patriotes républicains ».

Il y a des « journalistes patriotes et républicains ». Au-delà de la propagande médiatique, ils vont plus loin dans le patriotisme en organisant des marchent à la gloire du président fondateur.

Il y a les « opposants patriotes et républicains ». Leurs critiquent ne sont pas dirigées contre le pouvoir qu'ils sont supposés renverser pour s'installer et offrir un peuple un autre Cameroun stable et prospère pour tous. Non. Ils ont pour adversaires d'autres opposants. Ce sont en clair les opposants de l'opposition. C'est sûr ils n'iront jamais en prison. Ils ne dérangent personne.
A ceux-là on déroule le tapis rouge. Normal. Ils s'opposent bien. Le pouvoir aime leur manière d'être opposants ; tout en gentillesse, avec beaucoup de délicatesse et une certaine déférence pour le président fondateur. Ils s’opposent de façon républicaine, juste le temps d’une émission de télévision.

Il n'y a pas un secteur qui n'ait ses « patriotes républicains ». Les syndicats, les intellectuels, les religieux, les chefs traditionnels, les fonctionnaires, les artistes et j'en oublie.

Même les pauvres, les chômeurs sont patriotes et républicains. Eux-mêmes trouvent normales d'être pauvres et sans emploie. Ils trouvent eux-mêmes des explications à leur chômage. Ce n’est certainement pas la faute au président, bien sûr. N’at-t-il pas, dans son infinie sagesse dit qu'il n'y aura jamais assez de postes pour chaque région, chaque département, chaque arrondissement, chaque famille, chaque individu. D'ailleurs, "même aux États-Unis il y a les chômeurs" !
Il n’y a pas d’eau, pas d’électricité, pas de route. Et alors ?! Ce n’est quand-même pas le président de la République qui doit venir construire les routes ! Il a nommé des gens pour ça.

Les gens mal intentionnés, avec leur langue de vipère, appellent tout ceci la « zombification ». C’est sûr, ce ne sont pas des « patriotes républicains ».

Jean Bruno Tagne

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.