Breaking News :

vendredi 23 octobre 2020

Maurice Kamto s’adresse à la France coloniale en lui rappelant que le peuple Camerounais a une mémoire.


Après le black-out de la France sur le génocide en région anglophone et les violations des droits de l’homme lors du déclenchement de la crise post-électorale, la France a entamé le processus de succession de gré à gré au Cameroun.

Son jeu trouble en Afrique francophone en général et en particulier au Cameroun est marqué avec une espèce de scission entre le discours et les actes se lies donc mieux sur ce prisme. Maurice Kamto aurait compris le jeu trouble de la France, principal soutien du régime Biya dans le déni du massacre des anglophones du NOSO.

« Le MRC souhaite appeler l’attention de certaines puissances ,membres importants de cette communauté internationale ,qui ,au mépris  des valeurs démocratiques et des droits humains fondamentaux portent à bout de bras le régime de Mr Biya sur le fait qu’elles mènent une politique de courte vue . » précise Maurice Kamto.

  Au-delà des discours de la France sur la décentralisation, l’hypercentralisation du pouvoir apparaît comme étant l'architecture du pays pour la France, qui lui permet de faire facilement main basse sur les richesses, ou de contrôler nos pays.

 « Ces puissances agissent contre les intérêts du peuple camerounais qui, comme tout autre peuple, aspire au développement et au bien-être. Le MRC rappelle à ces puissances prisonnières de leurs intérêts immédiats que comme tout peuple mature, le peuple camerounais a de la mémoire. » souligne le président du Mouvement pour la renaissance Maurice Kamto.

Les exemples de Bolloré, PHP et autres grands groupes qui, de connivence avec les dirigeants camerounais font main basse sur les richesses du pays plongeant les camerounais dans la misère et  témoignent de la complicité entre la France et le régime Biya contre peuple.


Albin Njilo

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.