Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

Devenir entrepreneur solaire : Une solution pour la réinsertion des conducteurs de moto au Cameroun

Devenir entrepreneur solaire en part-time ou abandonner définitivement le métier de conducteur de moto taxi pour migrer dans entrepreneuriat solaire : installation des kits solaires, maintenance, dimensionnement avec les aptitudes pour développer ses parts de marchés. C’est le défi lancé par une entreprise camerounaise spécialisé dans les énergies renouvelables, Africa Tech Solar.

Parce qu’il est devenu la première source d’emploi au Cameroun, le métier de conducteur de moto est à l’origine des désolations du fait de l’abondance dans les rues, l’impunité, et d’une absence d’autorité pour les discipliner. « Quel que soit les mesures prises, cela ne changera rien, vous ne nous verrez jamais respecter. Parfois on traverse sous le regard des hommes en tenue mais ils font semblant de voir. En plus, il y a même des clients qui s’exclament lorsqu’on est en train de vouloir s’arrêter au niveau du feu et disent qu’ils sont pressés. Et retenez aussi que nous travaillons en fonction du temps pour ne pas perdre nos clients » précise un conducteur de moto cité dans les colonnes du Messager.

Principal terreau du Traffic et consommation de Tramol, toutes les familles au Cameroun ont  été victime d’un accident de moto du fait de l’imprudence et l’incivisme ayant atteint son paroxysme dans les principales villes du pays.

« Ce n’est plus facile pour qui que ce soit de traverser la route aujourd’hui. Surtout les enfants, car tellement la circulation est désordonnée que parfois on s’embrouille même lorsqu’on veut traverser. C’est pourquoi, le taux d’accident est devenu trop élevé », explique un usager au journal le Messager qui déplore l’absence des mesures fortes des pouvoirs publics.

Faut-il éradiquer les motos taxi dans nos villes du fait des dangers lies à l’activité ?

Etudiants, diplômés, chercheur d’emplois, expatriés, on y retrouve tout le monde, d’horizons divers.

Peu importe sa condition de vie ou son état d’esprit, chaque être humain peut développer des capacités innovatrice dans un environnement propice, c’est en cela que les nouvelles technologies interviennent, d’où le choix opéré par Africa Tech Solar de mettre à la disposition des conducteurs de moto des compétences en entrepreneuriat solaire.

L’arrivée de la téléphonie mobile a créé 5 millions 400 mille emplois au Cameroun en moins de 20 ans. Entre les entreprises de ventes, et les techniciens de maintenance, plusieurs millions de jeunes ont transformé leur vie grâce à cette technologie.

Le déficit énergétique au Cameroun en général et dans les zones rurales en particulier  a favorisé l’émergence d’une nouvelle technologie source d’emplois et de bien-être à travers la merveille dont la nature a doté le Cameroun, le solaire.

Africa Tech Solar est une entreprise Italo-Camerounaise spécialisée dans le domaine des énergies renouvelables. En partenariat avec l’institut allemande ASA, ils offrent la possibilité aux jeunes camerounais de devenir entrepreneurs du solaire.

Le gouvernement camerounais en partenariat avec Huawei a lancé un vase projet d’électrification de 1000 localités à travers le pays. Un gros marché existe. A côté de ces projets, toutes les mairies du Cameroun entreprennent d’utiliser l’énergie solaire pour l’éclairage publique, des opportunités immenses pour la jeunesse.

La formation qui dure un mois est repartie en plusieurs modules  selon la disponibilité de l’apprenant et le coût accessible pour tous.

Contact Facebook : https://www.facebook.com/africatechsolar/

https://www.facebook.com/hekiry.ferrari

Téléphone : 671853455 / 690963996 / +39 392 313 1673



Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.