Breaking News :

vendredi 03 avril 2020

Les militants du MRC expulsés des bus Buca Voyage : Ce qui s’est réellement passé.

Quelques jours après le refus d’accès aux militants du MRC dans la ville de Sangmélima par le sous-préfet de la localité sous ordre de sa hiérarchie,  c’est autour de Buca Voyages, agence appartenant aux élites Bulu du sud d’expulser les militants du Mouvement pour la renaissance qui se rendaient à Yaoundé tôt ce matin. Que s’est-il réellement passé dans l’agence Buca Voyage ?Le récit par Aslam Coach

Nous sommes arrivés à l'agence au tour de 5h30, pour certains et 6h pour d'autres. Un ami politique Gildas s'est proposé de collecter nos CNI et les frais de transport pour payer pour tout le monde, un acte rapidement appréciez et valider par tous.

Une fois au guichet, la caissière encaisse l'argent de 30personnes au moment de délivrer les tickets de voyage, les autres passagers dans les rangs s'impatientent et le chef d'agence se pointe et demande à la caissière pourquoi ça traine à la caisse ?, elle réponds que le monsieur (Gildas) a payé pour 30places.

Le chef d'agence de voyage demande à notre Ami politique, si nous sommes en délégation ?

Il répond naturellement par l'affirmatif et précise tout heureux d'ailleurs qu'il s'agit de la délégation des jeunes du MRC de Douala, nous allons à Yaoundé rencontrer notre Président National. (Gildas ne savait pas qu'il vient de tenter l'immigration clandestine via les agences buca).

Le chef d'agence s'excuse pour une minute et passe quelques coup de fil, revient et dit à notre AP, qu'il est désolé, les instructions sont fermes Buca ne transporte pas les Militants du MRC et qu’il doit demander à  Mayer Foning et cies  qui étaient déjà à bord de descendre.

Pendant que nous marquons notre étonnement, ce sont les agents de sécurité qui débarquent et nous disent que seul le Rdpc voyage avec buca car le patron est du Rdpc... Un autre de nous lancer " Qui vous a dit que Buca transporte les bamiléké ? "

 

Apres quelques instants d'échauffourées, les gardiens nous menacent de bastonnade si nous ne quittons pas les lieux...et les gata man étaient très chaud face aux pseudos menaces de ces agents de sécurité de Buca, lorsque le Régional des Jeunes du MRC est venu calmer le jeu. Et nous sommes allés à Global voyage, grande a été notre surprise de payer le même tarif de 3000fcfa dans un bus climatise...

Aslam Djioda.

Réaction de Serge Hervé Nyongha

Plus les jours passent, plus se révèlent au grand jour le côté putride de ce que la satrapie aura fabriqué pendant quatre décennies. Haine, rejet de l'autre, sentiment de supériorité... Quand on en arrive à débarquer des passagers d'un bus du fait de leur appartenance au MRC, il y a de quoi s'interroger sur ce que nous réserve l'avenir. Nous avons pu évaluer la semaine dernière au péage d'Abiete par Mengong à quel point la haine viscérale contre tout ce qui serait susceptible de mettre un terme au règne de ce régime était grande. Entre agressions verbales, menaces ouvertes de meurtres, insultes, tout y est passé.

La roue du changement tourne et écrase tout sur son passage. Ces errements n'arrêteront rien, le Cameroun renaît. Que ceux qui ne l'ont pas encore intégré le fasse!!!

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.