Breaking News :

jeudi 29 octobre 2020

« Le Combat de Maurice Kamto est légitime » Vincent-Sosthène Fouda-Essomba Président du MCPSD

Le stade omnisports Ahmadou Ahidjo était ceinturé hier par un dispositif sécuritaire constitué de gendarmes et de policiers prévu pour accueillir le gigantesque meeting entre Maurice Kamto  et ses partisans. Des véhicules anti-émeutes étaient aussi déployés sur place pour empêcher le mouvement de se rassembler. « Le meeting est interdit. Les journalistes n’ont rien à faire ici », a lancé un commissaire de police aux journalistes et militants présents sur lieu du meeting.

Malgré ce dispositif sécuritaire, quelques jeunes ont tenu à être présents estimant être dans leurs droits. Alors que son domicile était encercle par les forces de sécurités, Maurice Kamto a réussi à déjouer ce dispositif pour se rendre sur le lieu du meeting, il n’a pas pu sortir de son véhicule à cause des jets d’eau de la police.

« Le Combat de Maurice Kamto est légitime. C'est toujours l'oppresseur qui radicalise l'oppressé. Tenir une réunion politique publique est une disposition constitutionnelle contenue dans le préambule de notre Constitution. » Explique l’homme politique Vincent-Sosthène Fouda-Essomba.

Du côté du gouvernement, les soutiens du régime évoque les risques de déstabilisation « Piétiner cette disposition c'est alimenter la révolte dans un pays qui doit déjà se mobiliser contre de nombreux autres fléaux qui freinent l'épanouissement de ses populations. » conclut l’homme politique Président du MCPSD

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.