Breaking News :

lundi 30 mars 2020

Paul BIYA : UN PRÉSIDENT NULLISIME Opinion par Jean Bonheur Tchouffa

Paul Biya est vraiment le malheur du peuple camerounais. Après lui, on ne peut pas avoir pire. Il nous a déjà fait vivre l'enfer.

Dans son programme de gouvernance pour le Cameroun, à la page 20, Maurice KAMTO fait un excellent exposé sur l'égalité des chances pour tous.

Je connais un aîné qui vit aux États-Unis qui a bénéficié d'une transplantation de cœur il ya quelques semaines.

Il a été opéré par la même équipe de spécialistes qui avait procédé à la transplantation cardiaque de Richard Bruce Cheney, dit Dick Cheney, ancien Vice Président Américain.

Quelques faits

-- Dick Cheney avait dû attendre 2 ans dans la liste d'attente pour pouvoir bénéficier de cette transplantation alors que lui il a juste traîné pendant un mois dans la file d'attente.

-- l'opération a coûté un million de dollars soit environ 500 millions de FCFA. 

Analyse : au 237 il n'y a que Paul Biya et ses amis qui bénéficient des soins de santé dans les hôpitaux de référence en Europe et aux états unis pour avoir été incapables de construire des hôpitaux de référence en 40 ans.

Si l'aîné en question était au pays, c'est clair qu'il serait mort. Fils de planteur qu'il est, il n'aurait jamais regroupé les moyens financiers pour assurer cette opération. Mais aux États-Unis cela a été possible avec le concours de l'assurance et de plusieurs organismes.

Voilà pourquoi l'égalité des chances pour tous dans une société doit être une priorité. Paul Biya et ses amis ont pris le pays en otage. Ils ont mis leur enfants à l'ENAM et dans toutes les grandes écoles du pays. Tous les postes de responsabilité leur appartient à eux et à leurs enfants. Ils mangent à satiété et se soignent en Europe alors que Monique Koumatekel peut mourir éventrée sur le perron de l'hôpital laquintinie sans que cela n'emeuve personne.

Pour avoir marché pour contester pacifiquement l'élection présidentielle du 7 octobre 2018 qu'il a volée il m'a fait arrêter, jeter dans les murs de la prison infeste de Kondengui pendant 9 mois. 

Paul Biya est un dictateur et jamais je ne le reconnaîtrais comme mon Président.

Il est le président de la république du Cameroun parce qu'il a la légalité mais pas la légitimité.


Jean Bonheur Résistant (Note à l'attention de ceux qui me feront la morale : je parle en tant que Jean Bonheur TCHOUAFA et non en tant que militant du MRC.)

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.