Breaking News :

mardi 11 août 2020

Stade Olembe : Abandonné depuis Novembre 2018, le gouvernement menace de résilier le contrat.

Le gouvernement donne 15 jours aux Italiens pour poser la pelouse et habiller la vielle dame.

Après audit des paiements, il s'avère qu'alors que Piccini a arrêté les travaux réclamant un avenant de 28 milliards par rapport aux travaux réels, elle a réalisé un trop perçu de 11 milliards. L’État dispose d'une caution de bonne fin des travaux de Piccinni qui s'élève à 16 milliards.

Si dans 15 jours l'entreprise n'a pas posé la pelouse et habillé le stade, elle verra son contrat purement et simplement résilié.

Piccinni a volontairement arrêté les travaux de construction du complexe d'Olembe en novembre 2018, posant comme préalable le paiement d'un supposé avenant de 28 milliards. Le gouvernement s'est proposé de payer la dite somme mais après audit, ce que les Italiens ont refusé jusqu'à ce leur soit servie une mise en  demeure et que le gouvernement canadien se soit proposé de financer et faire achever les travaux.

« Un trop perçu de Puccini de 11 milliards, et s’en rendre compte plusieurs mois plus tard, après audit, est plus qu’inquiétant. » Bouba Kaele

Cyrille  Tollo

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.