Breaking News :

vendredi 25 septembre 2020

Grand dialogue national : La manipulation de la première personnalité du RDPC dans la région de l’Ouest

Les anglophones ont pris les armes parce qu’ils veulent le fédéralisme, Paul Biya organise un dialogue pour dit-il résoudre cette crise, et voilà le sultan Roi des Bamoun qui propose d’accélérer le processus de décentralisation. Et voilà les gens qui le félicitent comme si les expressions « limitation du mandat et alternance » étaient nouvelles.

Il est important de rappeler au sultan que l’enjeu actuel c’est la crise post-électorale et la modification de la forme de l’état, le reste n’est que diversion.

Le régime Biya parle tous les jours d’alternance et justifie le maintien de leur champion par les holdups du conseil constitutionnel.

A peine 11 mois qu’il a battu campagne pour Paul Biya, trois mois qu’il ait organisé un meeting à Bafoussam pour soutenir un homme au pouvoir depuis 37 ans, âgé de 86 ans.

Aujourd’hui, alors que la légitimité de Paul Biya est remise en cause par Maurice Kamto qui attend la décision juridique de l’UA, alors que Kamto est de plus en plus cité comme solution aux crises sécuritaires et post électorales du pays, Mbombo Njoya vient nous parler d’alternance et de modification de la constitution sachant que son champion aura encore pour 06 ans.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.