Breaking News :

mercredi 05 août 2020

BAMENDA DÉSORMAIS COUPÉE DU RESTE DU PAYS


Pour 35 kilomètres de routes avec un budget de 35 milliards, 04 ans après le déblocage des fonds par la Banque mondiale, c’est toujours un parcours du combattant auquel se livrent les populations de Bamenda qui souhaitent rejoindre la partie francophone du pays.

Alors que le gouvernement accuse les séparatistes anglophones, sur le terrain, l’entreprise française Sogea Satom pointe du doigt la non libération des emprises par les populations, l’indisponibilité des carrières et la libération des installations d’Eneo.

Selon certains observateurs, l’arrêt des travaux est lie à la non disponibilité des fonds dont une partie aurait été affectée aux infrastructures de la Can. Paul Biya aurait préféré construire pour plus de 600 milliards deux stades omnisports à Douala et deux à Yaoundé.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.