Breaking News :

mercredi 28 octobre 2020

Michelle Ndoki bientôt au RDPC ?


L’avocate cadre du Mouvement pour la renaissance qui s’était illustrée par sa retenue  alors qu’elle subissait les injures du procureur Essombe lors du contentieux électoral au conseil constitutionnel a été citée dans la dernière parution du magazine Jeune Afrique .Michelle Ndoki puisqu’il s’agit d’elle a selon le magazine panafricain rencontré le secrétaire général adjoint du RDPC  Grégoire Owona.

« La vice-présidente du directoire des femmes du Mouvement pour la renaissance (MRC), l’avocate Michelle Ndoki, souhaitait briguer la députation dans sa ville natale de Douala, mais elle a dû renoncer à son ambition. Elle n’a pas encore démissionné, mais elle a pris ses distances avec ses amis politiques. Elle s’est même rapprochée du pouvoir par l’entremise du ministre du Travail, Grégoire Owona, qui est aussi le numéro deux du parti présidentiel, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC). » Jeune Afrique

Grégoire Owona n’est pas la seule personnalité proche du régime qu’elle aurait rencontré, Michelle Ndoki avait avoué une rencontre avec le MINAT Atanga Nji.

Après sa rencontre avec  Grégoire Owona, l’homme de « Ça suffit » et «  tournons la page », s’en est suivies des prises de positions ambiguës sur le fondement de la résistance. Michelle Ndoki demandait à la résistance d’abandonner le Non au Hold Up, allant jusqu’à déclarer que le régime aurait compris les revendications et serait dans une démarche d‘apaisement.

Partager
Mot clé :

Laisser un commentaire

Souscrire à notre newsletter

Rejoignez notre newsletter et obtenez les dernières actualités dans votre boîte de réception.